Séances de sophrologie

L’origine de la sophrologie

Le terme a été créé à partir des mots grecs sos (harmonie), phren (esprit) et logia (étude), combinaison à laquelle les sophrologues donnent le sens « d’étude de l’harmonisation de la conscience ».

La Sophrologie Caycédienne est créée dans les années 60 par un médecin neuropsychiatre, le Professeur Alfonso Caycedo. Il offre à cette méthode, un cadre scientifique, par une étude des modifications de la conscience en y associant une recherche plus personnelle : recherche de bien-être, de sérénité, de calme…

La sophrologie est une technique de relaxation s’apparentant à l’hypnose, en ce sens qu’elle amène le sujet dans un état de conscience qu’on pourrait dire « désencombré ». Le sujet est alors capable de se concentrer d’une manière exceptionnelle sur un besoin spécifique. Il peut s’agir, par exemple, d’atténuer les douleurs causées par un traitement médical, de préparer un examen ou une compétition, d’abandonner une dépendance ou de réduire les effets du stress.

Centrée sur l’évolution personnelle, la sophrologie permet un accompagnement de l’individu dans les périodes de la vie où il rencontre découragement, peur, difficulté mais aussi questionnement, changement, étape à franchir.

Inspirational quote. Happiness is not a destination. It is a method of lif. wise saying in brackets

Les techniques en sophrologie

La sophrologie utilise des techniques simples et accessibles à tous associant la prise de conscience de la respiration, de l’action tension-relâchement musculaire, des mouvements simples de relaxation, l’éveil des sens, la concentration, la visualisation….

Au fur et à mesure de son expérimentation, le Professeur Alfonso Caycedo crée 2 familles de techniques:

– Les relaxations dynamiques, qui comprennent plusieurs exercices empruntés au yoga, au bouddhisme et au zen. Elles sont destinées à mieux connaître son corps, à se relaxer mentalement, à stimuler le cerveau et à élever les niveaux de créativité et d’intuition. Le sujet est initié à cette pratique par étapes.

– Les sophronisations qui se pratiquent à l’intérieur d’une relation sophrologue-« patient ». D’un ton monocorde, le sophrologue amène la personne dans un état cérébral d’ondes alpha et l’entraîne dans le travail de suggestion mentale sur lequel ils se sont préalablement entendus.

Child does with soap a teddy bear

La sophrologie ludique

La sophrologie ludique utilise les mêmes outils (relaxation, respiration, concentration, visualisation…) que la sophrologie pour adultes, la différence se situe par un accompagnement spécifique ou les activités et les supports utilisés sont ressentis comme jeu par l’enfant.

Si l’enfant vit des choses merveilleuses, il vit aussi parfois des choses difficiles, des événements pas toujours aisés à maîtriser. En effet, certains facteurs de vie peuvent aggraver la vulnérabilité de l’enfant ou l’adolescent. Peuvent se manifester alors des signes de difficultés d’apparition récente ou chronique qui mobilisent l’attention des parents.

La sophrologie permet de prévenir et de réguler les comportements qui peuvent altérer le fonctionnement individuel de l’enfant ou de l’adolescent face à des événements familiaux, sociaux, scolaires. La sophrologie est un des moyens possibles de l’aider, de l’encourager dans de nombreux cas de la vie quotidienne.

Les séances de sophrologie enfants deviennent alors ludiques et constructives !